Le Coussin de Lyon


Le Coussin de Lyon: 1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
3,71 sur 5 Points, basés sur 28 vote(s).

Loading ... Loading ...

Les coussins de Lyon sont une spécialité pâtissière lyonnaise à base de chocolat et de pâte d’amande.

Coussi
<div style="display: none"></div>
<p>n de Lyon’ /></p><div style="text-align: center;margin: 3px;"><script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "pub-4268725654361605";
google_alternate_color = "FFFFFF";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
google_ad_format = "468x60_as";
google_ad_type = "text_image";
google_ad_channel ="2722938917";
google_color_border = "FFFFFF";
google_color_link = "0022C9";
google_color_bg = "FFFFFF";
google_color_text = "000000";
google_color_url = "128A00";
google_ui_features = "rc:0";
//--></script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script></div>
<p>Cette friandise est un carré de pâte d’amande candie, vert pâle avec un filet vert foncé, fourré d’une ganache de chocolat parfumé au curaçao. Les Chocolats Voisin sont les créateurs de cette spécialité qui est devenue au fil du temps la première spécialité de confiserie française à base de ganache au chocolat.</p><div style="text-align: center;margin: 3px;"><script type="text/javascript"><!--
google_ad_client = "pub-9808446267250700";
google_alternate_color = "FFFFFF";
google_ad_width = 468;
google_ad_height = 60;
google_ad_format = "468x60_as";
google_ad_type = "text_image";
google_ad_channel ="";
google_color_border = "FFFFFF";
google_color_link = "0022C9";
google_color_bg = "FFFFFF";
google_color_text = "000000";
google_color_url = "128A00";
google_ui_features = "rc:0";
//--></script>
<script type="text/javascript"
src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js">
</script></div>
<p>L’histoire du « Coussin de Lyon » est née d’une lointaine tradition lyonnaise. En l’an 1643, une terrible épidémie ravageait la cité et pour la combattre les échevins lyonnais firent le voeu de se rendre en procession sur la colline de Fourvière où l’on allait déjà prier la Vierge, et  de remettre un cierge de sept livres de cire et un écu d’or sur son coussin de soie. Chaque année depuis lors les Magistrats de Lyon renouvellent le voeu des échevins en se rendant à Fourvière tandis que retentissent les trois coups de canon annonçant que le voeu a été respecté. C’est ce coussin qui a inspiré la création en 1960 du « Coussin de Lyon » par certains « Soyeux » et Voisin, Maitre Chocolatier.</p>					</div><!-- .entry-content -->
		
		<footer class="entry-meta">
			Cette entrée a été publiée dans <a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/category/specialites/" title="Voir tous les articles dans Spécialités" rel="category tag">Spécialités</a>, et marquée avec <a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/tag/chocolat/" rel="tag">chocolat</a>, <a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/tag/confiserie/" rel="tag">confiserie</a>, <a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/tag/coussin/" rel="tag">coussin</a>, le <a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/2007/04/13/le-coussin-de-lyon/" title="15:34" rel="bookmark"><time class="entry-date" datetime="2007-04-13T15:34:15+00:00">13 avril , 2007</time></a> <span class="by-author">par <span class="author vcard"><a class="url fn n" href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/author/admin/" title="Afficher tous les articles par admin" rel="author">admin</a></span></span>.								</footer><!-- .entry-meta -->
	</article><!-- #post -->

				<nav class="nav-single">
					<h3 class="assistive-text">Navigation des articles</h3>
					<span class="nav-previous"><a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/2007/04/12/boudin-aux-pommes/" rel="prev"><span class="meta-nav">←</span> Boudin aux pommes</a></span>
					<span class="nav-next"><a href="http://www.cuisine-lyonnaise.com/2007/04/13/a-la-table-des-canuts/" rel="next">A la Table des Canuts <span class="meta-nav">→</span></a></span>
				</nav><!-- .nav-single -->

				
<div id="comments" class="comments-area">

	
			<h2 class="comments-title">
			10 réflexions au sujet de « <span>Le Coussin de Lyon</span> »		</h2>

		<ol class="commentlist">
				<li class="comment even thread-even depth-1" id="li-comment-51">
		<article id="comment-51" class="comment">
			<header class="comment-meta comment-author vcard">
				<img alt=josiane

Bonjour,
Pouvez-vous me dire à quelle date a lieu la remise du cierge et de la pièce d’or à Fourvière. Ce jour fait-il l’objet d’une f’ête, laquelle et comment ?

Si jamais, nous serions intéressés de venir y assister.

Merci d’avance et cordiales salutations.
Josiane Besse
Pully(Suisse)

Répondre
  • elx

    chère Josiane,

    La remise du cierge et de la piéce se fait à Lyon chaque 8 septembre.

    Cette fête tire son origine de deux faits qui ont marqué l’histoire de Lyon, l’épidémie de peste avec le vœu des échevins et la guerre contre les prussiens aux portes de Lyon.

    En 1643, une épidémie de peste sévissait en France et notamment sur la région. Le Prévost de Lyon et ses échevins ne pouvant compter sur la médecine, s’en remettent alors à la Vierge Marie pour protéger la ville.

    L’épidémie de peste cesse ! Pour la remercier de ce miracle, les Echevins assistent le jour de la nativité de Marie, le 8 septembre, à une « grand messe » et remettent à l’évêque de Lyon, pièces d’or et cire blanche. Cette tradition s’est poursuivie et chaque 8 septembre, lors du Vœu traditionnel des Echevins, le Maire remet un écu d’or et un cierge à l’évêque de Lyon.

    Les Lyonnais ont pris l’habitude, depuis le premier Vœu des Echevins, de demander l’intercession de la Vierge, pour une maladie, le retour d’un soldat, un enfant… Ils se rendent fréquemment au sommet de la colline de Fourvière dans une petite église qui domine la ville – celle qui encore aujourd’hui est là, blottie contre la basilique. Les années passent et les pèlerins sont toujours plus nombreux. La vieille église doit être restaurée. A partir de 1848 on se pose la question de refaire le vieux clocher.

    Le clocher de En 1852 la restauration du clocher est terminée et l’on va placer sur celui-ci une magnifique statue de Marie en bronze dorée. Bien entendu la date choisie est celle du 8 septembre 1852, celle de la Nativité de Marie. Malheureusement le ciel n’est pas d’accord, quelques jours avant, les nuages grondent, la ville se retrouve sous des torrents d’eau et la Saône déborde. Une nouvelle date est choisie : le 8 décembre.

    C’est à cette date que se déroule chaque année ce qui est maintenant appelé « Fête des Lumières » (et sur environ une semaine).
    C’est sans doute le meilleur moment pour vous rendre à Lyon et découvrir les charmes de cette magnifique ville !

    Répondre
  • jérôme colcomb

    Il y a une petite erreur de date car ce n’est nullement en septembre mais en décembre !!! et bien le 8 !

    Cette fête est grandiose et la montée aux flambaux à Notre Dame de Fourvière magnifique.

    Bien cordialement

    Répondre
  • Chdanion

    Désolée Jérôme colcomb, mais c’est elx qui a raison, le voeu des Echevins a bien lieu le 8 septembre. C’est effectivement à cause des inondations le 8 septembre 1852 que la date du 8 décembre (fête de l’Immaculée Conception) a été choisie pour installer la Vierge Dorée à Fourvière et cette date a été conservée pour mettre des lumignons au bord des fénêtres en signe de remerciements pour Marie. Depuis les années 1990 cette initiative spontanée des lyonnais est devenue la Fête des Lumières, évènement plus touristique.
    Donc il ne faut pas faire la confusion entre le 8 septembre et le 8 décembre, mais beaucoup de personnes la font…
    Cordialement

    Répondre
  • gealageas

    bonjour, j’aimerais acheter des coussins de lyon par correspondance, habitant dans le gard, comment faire ?
    merci pour votre réponse

    Répondre
  • WAEGEMAN

    Bonjour,

    J’habite le département 94 (val de marne) et j’apprécierais que vous me communiquiez des adresses de chocolatiers dans ma région, qui vendent des petits coussins de lyon au détail. D’avance merci

    P.S. Sinon à Paris

    Répondre
  • TTHek

    Il y a à Fourvière dans la basilique de Fourvière 3 chapelles : la principale avec les mosaïques, celle de la crypte et une chapelle attenante où la statue de la Vierge est noire, d’où ce nom. Mais cela n’a rien de spécifique à Lyon, la vierge noire de Rocamadour par exemple est très connue aussi.

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>